lundi 16 novembre 2009

Der Indianer...

Ce post sera mis sur mes 2 blogs... C'est autant d'actualité que d'Amour qu'il parle...
"Der Indianer"...
Il était connu comme tel, à Karlsruhe... A l'époque, une lettre était juste adressée comme ça, "An der Indianer - Karlsruhe", et les postiers l'ont retrouvé...
On ne peut pas décrire la richesse de cet homme en quelques lignes... On ne peut que le remercier d'avoir vécu dans cette philosophie, de les avoir tellement étudiés qu'il a mis en pratique ce qu'ils fabriquaient... D'avoir appris leur langue, d'avoir transmis à des milliers d'enfants et d'adultes ce qu'il aimait, du plus profond de son âme...
Il s'en est allé...
Comme il le souhaitait, SURTOUT PAS dans un home ou à l'hôpital...
Je savais qu'un jour, cet événement très difficile pour celui que j'aime, allait arriver...
On avait rendez-vous, samedi, devant le musée d'histoire naturelle. Personne... On a alors pensé qu'il s'était trompé de lieu. Frank Jürgen est allé voir et de mon côté, une coccinelle est alors venue se poser sur mon foulard. Et elle est tombée... Pour s'envoler... Et le message était clair "il est tombé par terre..."... Après la visite que nous avons tout de même faite, nous sommes passés chez lui. Juste la lumière dans sa chambre, pas de clés pour entrer dans l'immeuble, il lui arrivait parfois de s'endormir avec des boules quiés... On reviendrait le lendemain...
Ce que nous avons fait... Et là, ça se passe "au ralenti"... On découvre un calendrier devant la porte en déco, où le petit lapin est "tombé du lit"... On défonce la sécurité... Et on se rend compte du drame...
Médecins, Croix-Rouge, Police, corbillard... Et à chaque fois, raconter "l'histoire" que l'on ne connait pas vraiment... Rester stoïques à chaque fois, et surtout, raconter sa vie quand les visiteurs découvrent son "musée"... Et commencer à imaginer ce que nous allons faire de toutes ces oeuvres...
Son portrait en chef indien est maintenant sur mon mur, au-dessus de mon ordi. "Cetan Mani" est près de moi, comme lorsqu'il est venu me "visiter" sans me dire qui il était, parce qu'il savait que je devais être près de son fils quand on le découvrirait... Et non pas avant... Pour ne pas accélérer les événements...
J'ai eu la chance de le rencontrer à deux reprises, je savais que cela était important...
Vont suivre des jours pénibles pour celui que j'aime, à devoir vider cet appartement en moins de 2 semaines... Et je ne suis pas auprès de lui pour l'aider...
Ce qui est sûr, c'est que nous trouverons un moyen de faire vivre ce musée qu'il a tant aimé !! Pour que soit transmise cette sagesse amérindienne !!! Pour que tout ce qu'il a fabriqué avec cœur puisse être montré, expliqué. A nous de nous accrocher et de faire en sorte que tout cela vive encore !!! Alors si quelqu'un a une idée pour nous aider, elle sera la bienvenue !!
En mémoire d'un homme exceptionnel, qui aimait la nature, les animaux, les enfants à qui il transmettait cet amour, MERCI !!! Vous allez nous manquer !!

dimanche 1 novembre 2009

... que Ton nom soit sanctifié...

Mon Dieu...
Et oui, "spontanément", cette expression m'est parvenue intérieurement... Qui ne le dit ou ne le pense pas, "banalement", parce que cela est devenu commun à notre vocabulaire...
Sans oublier celui que je n'écrirai pas, mais qui me choque toujours dans la bouche d'un interlocuteur... De manière si péjorative... Car même si cela est devenu "hors contexte", et si ces personnes ne pensent pas forcément "à mal", c'est forcément dans une situation "difficile" qu'ils le prononcent...
... que Ton nom soit sanctifié...
Parce que nous appelons tous à sanctifier notre Père, ce Dieu qui nous aime. Et nous attendons tous que Son nom soit reconnu et admiré.
Peu importe dans quelle langue il est prononcé. Ce que nous souhaitons, tout comme Lui, c'est qu'il soit dit avec respect. Est-ce donc si difficile pour certains ?
Que ces mots soient répétés dans cette prière n'est pas anodin. C'est un rappel au fait que nous reconnaissons que Son nom est une manière de Lui donner une présence. Nous ne nommons pas les choses anodines. Tout a un nom en fait ! Les êtres humains, les animaux, les plantes, les minéraux, les atomes, les sentiments. Cela donne "de l'étoffe" à quelqu'un ou quelque chose.
Et Dieu ne pouvait manquer à l'appel. La seule chose qu'Il demande, c'est que l'on respecte Son nom et que nous le portions en gloire !
Il nous le rappelle dans cette prière : exécutons-nous avec plaisir !!

samedi 31 octobre 2009

Notre Père...

... qui es aux Cieux,
Cela faisait un moment que l'idée me trottait dans la tête, je la concrétise enfin. Prendre chaque phrase de cette prière universelle, et en donner une explication personnelle, afin que nous puissions mieux nous imprégner de ces paroles. Je passerai donc directement aux descriptions dans les prochains posts.
Le "Notre Père" est la première prière que nous apprenons, depuis tout petit, et nous la connaissons par coeur. Mais parfois, et jusqu'il y a peu, j'avais l'impression de la répéter "bêtement" au lieu de comprendre et assimiler chaque parole, chaque mot, qui nous ont été transmis.
Cette prière "chrétienne" peut aussi être appliquée par ceux qui ne croient pas en Jésus Christ. Parce que toute Energie, tout Univers, toute Puissance créatrice que soit Dieu, ces mots nous ont été transmis afin que nous puissions lui rendre gloire, avec gratitude !
Notre Père, qui es aux Cieux,
Première phrase, celle qui décrit le lieu où réside cette puissance protectrice, remplie d'Amour pour nous, êtres humains. C'est déjà reconnaître que Dieu n'est pas "concrètement" sur la terre ou dans le fond des océans. Il réside dans le ciel, immatériel et infini. C'est également reconnaître que nous ne pouvons pas Le voir.
Les Cieux, l'univers infini, c'est là où les yeux des hommes se portent depuis la nuit des temps. Instinctivement, en sachant qu'une force invisible est bien présente pour eux. Et si cette prière commence par ces mots, c'est tout simplement pour nous donner une "direction" à suivre pour Celui à qui nous nous adressons, pour situer "concrètement" ce Dieu, Notre Père, à qui nous souhaitons transmettre ces paroles.
Nous ne Le voyons pas, et pourtant, nous savons qu'Il est "là-haut". Parce que l'intelligence des hommes fait que nous avons compris qu'Il n'est pas "physiquement" sur notre planète.
Ce que j'aime également, dans la "modernisation" de cette prière, c'est le "TU" auquel nous avons adhéré il y a quelques années. Non pas dans une "banalisation" de copinage, mais pour se rapprocher de Lui, comme s'Il était vraiment notre Père. L'évolution du langage (il y a 100 ans, on vousoyait nos parents) a fait que nous pouvons nous adresser à Lui de manière plus familière. Et je pense qu'Il apprécie que nous Lui parlions ainsi ! Non pas comme à une personne de haut-rang, mais tout simplement comme à quelqu'un proche de nous ! Tout cela dans le respect.
Oui, si cette prière commence par ces mots, c'est pour nous aider à Le voir, et ressentir qu'Il est à notre écoute, en tant que père protecteur et aimant, nous regardant depuis les Cieux, où Il vit depuis et pour toujours.
En connaissance de cause maintenant, nous pouvons donc prononcer ces mots en toute confiance et débuter cette magnifique et très complète prière...

vendredi 30 octobre 2009

Magnificat !!

Aie... Plus d'un mois que je n'ai pas ré-écrit sur ce blog... C'est Pascal qui m'a parlé du fait qu'il le lisait et voilà, j'y reviens, "enfin".
Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler du "Magnificat". Ce petit "livre" à emmener partout avec soi pour avoir toujours une magnifique parole à lire !!
Je l'avais vu dans les mains de Pascal à Taizé, et intérieurement, je souhaitais avoir moi aussi, la possibilité de lire chaque jour des paroles de la Bible, sans pour autant jouer à : "La page que j'ouvre aujourd'hui m'apportera un magnifique message !" Et comme tout ce que je souhaite arrive un jour...
Lors de la démonstration de l'utilisation de l'orgue de notre Chapelle, l'Abbé Paul Frochaud m'a offert un premier exemplaire de ce mensuel. Je n'ai pas eu assez de démonstration de gratitude, mais mon coeur a explosé de joie... ENFIN je savais où pouvoir m'abonner pour le recevoir tous les mois !!
Et depuis ?
Et bien, je lis tous les jours de magnifiques paroles !! Le matin en me levant, à midi les textes de la messe, et le soir avant de m'endormir. A chaque fois, ces prières illuminent ma journée et me forcent à "comprendre" certaines choses. Cela me permet aussi de me préparer pour la messe du dimanche, en lisant les textes le samedi. Je peux comme ça me réjouis d'entendre ces belles paroles et le sermon du prêtre sur le thème du jour.
Je retrouve parfois les mêmes Psaumes, avec un bonheur non dissimulé, ces mots répétés de siècles en siècles et qui nous aident à voir la Lumière là où les problèmes pourraient apparaître.
Comme un guide, ce petit livre est mon compagnon de "sac". Sur ma table de nuit ou près de moi, mon "Magnificat" ne me quitte pas !! Comme un repère dont j'ai besoin quotidiennement !
Et s'il m'arrive de ne pas avoir le temps de lire un jour entier, je me sens comme "perdue", sans cette "nourriture" spirituelle dont j'ai besoin !!
Alors voilà, je remercie l'Abbé Frochaud qui m'a permis de pouvoir acquérir ce petit livre, qui ne me quitte jamais !! :-)

vendredi 18 septembre 2009

Le blaireau...

Cette histoire sera racontée sur les 2 blogs, parce que cela concerne autant un épisode de notre vie courante qu'un grand élan d'amour !!!
Etant devant mon ordi pendant que mon fils était déjà au lit et que ma Puce se préparait à y aller, je me suis levée, allez savoir pourquoi... Et là, j'ai vu une voiture arrêtée au milieu de la route, tous feux allumés, et 1 "grosse tache foncée" au milieu de ma cour... Sur le moment, pas le temps de réfléchir : "Morpheus".......................
Je suis descendue, et je "l'ai" vu : un magnifique blaireau !! Oui, comme ceux qu'on voit d'habitude dans les livres de nature... Ou dans les dessins animés... Et là, il était couché, tout "shooté" qu'il avait été par une voiture... Cette dame, que je remercie du plus profond de mon coeur, ayant vu qu'il n'était pas en forme, a tout fait pour le faire entrer dans la cour... Au lieu de le laisser entre les 2 murs proches de la route qui passe devant chez nous... Et elle a réussi son coup : cette magnifique bête a pu prendre un peu de repos dans un endroit serein et non écrasé comme "une crêpe" sur cette route où les conducteurs ne respectent pas la limite autorisée...
De son côté, elle a appelé un vétérinaire ou pensait même au Tierspital de Bern, voulant tout faire pour le sauver. Du mien, j'ai eu le réflexe d'appeler notre Kate nationale, spécialiste des animaux blessés, maltraités et abandonnés. Elle m'a conseillé d'appeler la police qui me dirigerait vers le garde-faune le plus proche, ce qui fut fait.
Elle m'a d'ailleurs également déjà préparée au fait que d'habitude, ce genre d'animal sauvage n'est pas "remis sur pieds" moyennant finance dans une clinique digne de ce nom...
Le garde-faune est alors arrivé, sachant qu'il venait depuis Blonay... Et là, il nous annonce direct l'imparable : le "22" allait faire son travail... On ne peut pas sauver ce genre d'animal blessé...
Notre bonne samaritaine en larmes, ma Puce étant remontée pour "éviter" de voir ce genre de scène, nous sommes allés prévenir le voisin qui devait déplacer son véhicule, ce blaireau ayant trouvé refuge sous son cabriolet...
Long silence...
Et...
Verdict : cet Amour d'animal avait "choisi" de nous épargner ce "massacre" en ayant quitté ce monde tout seul, sans avoir recours à une arme à feu... De mon côté, c'était un énorme soulagement...
En parallèle, cette femme si gentille étant en larmes, je la réconfortais et tentais de lui expliquer que cet animal nous avait fait un beau cadeau en nous épargnant le bruit du fusil pour "l'achever" !! Et je l'ai remerciée, également au nom de cet adorable blaireau, de lui avoir permis de "s'en aller" de manière paisible et non écrasé sous les roues d'un autre véhicule sans scrupule !! Larmes de tristesse, larmes de joie : ce partage avec une personne inconnue vaut tout l'or du monde !! Parce que c'est l'Amour qui l'a guidée à protéger cet animal sauvage, c'est l'Amour qui lui a fait verses ces larmes et c'est l'Amour qui l'a remerciée d'avoir tout tenté pour le sauver !!
On ne peut pas épargner la souffrance à tous ces animaux sauvages, victimes de la bêtise humaine. Un chevreuil n'a pas pu être sauvé dernièrement, à 20 mètres de chez moi... Je ne vous dirai pas dans quelle situation il s'est retrouvé... A cause de l'Homme... Mais on peut les aimer jusqu'au bout, les "porter" de notre présence et tenter de les réconforter du mieux que l'on peut. C'est ce que cette femme a fait, c'est ce que nous avons tous tenté de faire.
Et si ce blaireau a trouvé du réconfort et de l'Amour avant de s'en aller, nous aurons gagné !!! :-))) Parce qu'il méritait amplement notre attention, lui, victime de l'être humain...
Quelques minutes d'attention, pour apporter de l'aide, même vaine : et vous, qu'auriez-vous fait ??? :-))

dimanche 13 septembre 2009

Homme de coeur, Homme d'Amour

Aujourd'hui, pour les 75 ans de la Chapelle du Mt-Pélerin, nous avons pu vivre une célébration spéciale, avec entre autre, comme invité, Mgr Genoud, venu spécialement pour fêter ce lieu surplombant le Léman.
Si j'ai déjà beaucoup entendu parler de lui, je ressentais déjà que c'était un Homme de Coeur et d'Amour. Que ce qu'il transmettait était riche de sens et paroles d'un Dieu vivant pour nous aider à traverses les méandres de la vie avec confiance.
Vendredi dernier, j'ai eu l'occasion de lire l'article de Manuella Maury où elle parle des remarques subies par Mgr Genoud lors de l'interview pour sa nouvelle émission... Sous le titre "Raillerie sur voie 1", elle parle des clichés que véhiculent l'humanité... Et entre autre, les scandales au sein de l'Eglise...
Cet homme, qui a déjà un emploi du temps surchargé, a trouvé une journée "pour nous", assemblée d'une jolie et grande chapelle, perchée sur la montagne. Il a réservé ces heures pour célébrer avec nous les 75 ans de ce lieu où nous nous rendons tous les dimanches. On ne peut que le remercier de cela !!
En Homme de Coeur, j'ai eu l'opportunité de pouvoir lui parler, seul à seule. L'entrée en matière m'a fortement ébranlée :"Je vous ai déjà vue, mais je ne me souviens plus où..." Mgr Genoud se rappelait de mon passage à la TSR, il y a plus de 2 ans... Il m'a même demandé si je travaillais encore à Châtel-St-Denis, lieu où il a débuté sa vie de prêtre... Et j'en été très touchée (après réflexion... en redescendant chez moi...)... Parce que cet homme d'Eglise se rappelait de mon passage pour tenter de transmettre l'Amour de la Vie !!
Nous avons également parlé d'autres choses, notamment de son image de "l'hélicoptère" que je trouve magnifique pour expliquer l'intemporalité de notre Créateur !! Il en avait parlé dans son sermon... Avec une autre image, mais pour bien expliquer que dans l'Eucharistie se rejoue la même scène qu'il y a 2'000 ans, parce que le temps n'existe pas aux yeux de Dieu.
Et je lui ai parlé de l'article... Des railleries... Je lui ai exprimé mon regret qu'un Homme d'Eglise soit obligé de "subir" tout cela, de la part de "ceux qui ne savent pas"... Et il m'a alors demandé tout simplement de prier pour eux, qui subissent ces paroles... Pour les aider à continuer leur travail dans les meilleures conditions possibles.
J'espère que cette journée lui/leur aura permis de savoir que OUI, la Foi est belle est bien présente, que le coeur et l'Amour de l'Eucharistie sont bien vivants et même si certains jouent "les 3 singes" face à l'Amour Divin, un jour, ils y viendront !! Comme je le disais dans le reportage, peu importe le nom que nous Lui donnons. L'essentiel est de croire en Sa présence auprès des hommes !! Et aujourd'hui, malgré les cafouilleries des micros, cette cérémonie a été très chaleureuse, pleine d'Amour et ça, ça plait à notre Créateur !!! :-)

mercredi 19 août 2009

L'Amour Divin dans le couple !!

Et bien, quel sujet... Et pourquoi est-ce que je me "permets" d'en parler? C'est parce qu'"enfin", je le vis !!! Après de nombreuses années, voire toute ma vie sentimentale jusqu'à ce jour, à aucun moment je n'ai ressenti cet Amour Divin vivant dans mon couple.
Je ne vais pas vous réécrire mon passé... Il devait être là pour que j'apprenne différentes choses... Je vais donc vous raconter le présent, ce qui est d'ailleurs bien plus lumineux !
Comme vous le savez déjà très certainement, j'ai rencontré mon compagnon durant mon séjour à Taizé, à l'Ascension. Centre oecuménique de prédilection, ce lieu de partage et de prière réunit des personnes venant de tous les coins du monde. Pour un seul but : vivre dans la Communion du Dieu vivant.
Si je vous parlais dernièrement du "rendez-vous" fixé par "le hasard", je souhaite maintenant vous parler de l'importance de la religion pratiquée au sein du couple. Comme une manière de dire : "Attendez de trouver LA bonne personne pour vous engager !!" Et ce message, je le passe autant aux femmes qu'aux hommes...
Certains pourraient dire que ce "prosélytisme" de bas étage a maintes et maintes fois été répété... Mais il faut croire qu'en sachant que chacun avance à son rythme, on peut encore s'émerveiller de la "découverte" de sa propre expérience pour tenter d'expliquer, après avoir été convaincue du bien-fondé de celle-ci, qu'elle peut être transmise plus loin... Allez, fini la théorie, voici la description "pratique"... :-))
La Foi... Aller à la messe ou à un service religieux ENSEMBLE... Partager la Parole du Christ.. Parler "cette même langue", celle de la Confiance en Dieu et en Ses desseins... Quels magnifiques cadeaux !!! Lire ensemble des textes de la Bible, s'y référer pour la vie courante, y puiser force et courage, en sachant que ce chemin est bénéfique pour tous !!
Ces "détails" n'en sont pas vraiment, au contraire. Avec ce que je vis depuis quelques mois, je peux vous dire l'importance que cela a dans nos vies à tous ! Comme un repère et la certitude que ce couple n'est pas bâti sur une base en sable mouvant. Qu'une fondation solide nous relie et nous permet d'avancer sereins face à la suite.
Actuellement, pour "rien au monde" je n'échangerais ma place et surtout, la personne qui partage ma vie. Au contraire : je ne peux même pas envisager ma vie sans une personne qui ne soit pas croyante !! Je tiens à cette nourriture spirituelle et me réjouis de la partager encore et encore avec celui qui partage ma vie.
Cette manière de vivre l'Amour divin à travers l'amour entre 2 êtres m'est précieuse. Avant, je n'envisageais pas les "retraites en couples" ou les préparations de mariage aussi importantes. Maintenant, je les regarde d'un autre oeil, plus précieuses et plus constructives. Parce que de pouvoir prier à 2, c'est beaucoup plus enrichissant. Par la suite, d'autres choses se construisent "dans l'Amour de Dieu" et c'est tout à fait différent.
Si j'écris ce post, c'est pour oser dire à celles et ceux qui ne sont pas encore en couple : ATTENDEZ !!! Si les expériences de la vie doivent être vécues (ce que je peux comprendre...), elles ne seraient qu'un point de comparaison avant LA révélation ultime de l'AMOUR DIVIN, vécu avec une personne qui avance dans la même direction, celle de la Foi !!! :-)) Et si je suis arrivée à vous faire partager ce bonheur d'être en couple avec une personne qui croit en Dieu, je m'en réjouis.
Patience, courage, Foi et Confiance : Il sait très bien pourquoi nous devons vivre certaines expériences avant de connaître celui ou celle qui partagera notre route, dans Sa connaissance et Son Amour !!! :-)))